Nouvelles - Gym d'entraînement privé à Montréal YUL Fitness

6 décembre 2018
victor-freitas-569958-unsplash-1280x853.jpg

Avez-vous déjà été abonné dans un gym une fois (ou sûrement plus) dans votre vie? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous procurer un abonnement et vous lancer dans la quête d’un corps parfait ou la santé idéale?

Est-ce que ça été un succès? Combien de temps avez-vous réussi à tenir le coup à raison de quatre entraînements intenses par semaine? Saviez-vous ce que vous faisiez ou c’est votre beau-frère/belle-soeur qui vous a donné des mauvais conseils?

Dans l’ensemble, avez-vous aimé l’expérience et considérer recommencer prochainement?

Si vous êtes comme 66% des gens, vous vous êtes arrêtés de vous entraîner après 1 mois.

Si vous êtes comme 95% de la population, l’abonnement au gym n’est pas une solution plaisante ni qui donne des résultats concrets et à long terme.

“Un abonnement de gym, c’est comme se procurer un piano dans l’espoir de devenir un  pianiste virtuose.”

Un abonnement au gym, c’est comme s’acheter un piano dans l’espoir que l’on devienne un pianiste virtuose, ou se procurer un sac de golf en se disant devenir un pro cet été (ou même juste un bon joueur qui a du plaisir). Être en possession de ces items ne donnent aucunement la garantie que l’on deviendra une nouvelle personne experte au piano ou au golf.

Que se passe-t-il alors? Le piano devient un meuble et le sac de golf rangé au fond du sous-sol prend la poussière.

Qu’en est-il donc de ces gens qui sont de fiers pianistes ou golfeurs émérites? Qu’ont-ils fait de différent?

Et bien, ils ont étudié, pratiqué et ce sont dévoués avec discipline à devenir meilleur.

Et non sans une aide externe, communément appelé expert, coach, entraîneur ou mentor.

Sans un coach ou un entraîneur, les grands athlètes ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui. Et ça vaut pour nous aussi, les gens ordinaires.

Pour atteindre des résultats, nous devons être entouré et redevable en quelqu’un, soit un coach, entraîneur, expert ou mentor qui programme notre cheminement pour devenir meilleur. “

Pour atteindre des résultats, nous devons être entouré et redevable en quelqu’un, soit un coach, entraîneur, expert ou mentor qui programme notre cheminement pour devenir meilleur. Sinon, il est pratiquement impossible d’y réussir.

Et dans la quête d’un corps en forme et une santé parfaite, c’est encore plus important, puisque notre qualité de vie est en jeu.

Être capable de profiter de la vie et de nos activités quotidiennes est d’une valeur inestimable à une personne qui a vécu le contraire. Cette personne comprend maintenant que d’avoir l’énergie et la vigueur lui permettra d’être plus heureux aujourd’hui.

Avec le support d’un coach ou d’un entraîneur, qui lui ou elle connaît le chemin à prendre, parce qu’il a fait les erreurs et à vécu les expériences à la dure, et à gagné les connaissances à la sueur de sa pratique, qui développe des programmes adaptés et personnalisés pour ses élèves et ses clients, cet allié saura nous amener au bout de le route et nous rendra à destination en un temps record et beaucoup plus rapidement que l’on croit.

“Aujourd’hui, le temps n’a pas de prix et c’est notre ressource primordiale. En d’autres mots, on n’a pas de temps à perdre!”

Pour voir des résultats le plus rapidement possible, voici comment faire pour choisir son personal trainer (entraîneur personnel ou privé):

  1. Déterminez les résultats que vous voulez avoir. Comme lorsque l’on voyage, quelle est la destination finale? Voulez-vous perdre 20 livres de gras en 6 mois? Voulez-vous prendre 5 livres de muscles en 5 mois? Voulez-vous gagner 50% plus de force au niveau des cuisses et augmenter du double votre nombre de pompes? Voulez-vous enfin voir vos abdominaux à l’été prochain? Voulez-vous être à votre meilleure dans votre robe de mariage dans 6 mois? Voulez-vous diminuez de 50% votre douleur au genou? Augmenter votre flexibilité de 25% en 3 mois? Voulez-vous courir un 21 kilomètres dans la prochaine année? Ce sont tous des résultats louables et propre à chacun, selon ce que vous voulez atteindre. Dressez le bilan de vos résultats escomptés avant de rencontrer votre coach/entraîneur/mentor, et soyez réalistes avec vous-mêmes. Pas de résultats trop irréalistes, sinon est on déçu bien assez vite! Et un bon entraîneur vous indiquera tout de suite si vos attentes sont irréalistes.
  2. Demandez des références. La meilleure façon de rencontrer un professionnel compétent est de demander à une personne proche de vous qui est l’expert qu’il ou elle l’a aidé à atteindre ses résultats. Trouvez une personne qui a réussi à atteindre ses résultats (qui sont semblables aux vôtres), et demandez-lui qui a été (ou est toujours aujourd’hui) son entraîneur ou coach. C’est une preuve de succès et vous voyez tout de suite les compétences du professionnel et ce dont il est capable. Et surtout, si cette personne est agréable à travailler en sa compagnie! Parce qu’avoir du plaisir, c’est important, non? Vous n’avez pas de référence autour de vous? Faites une recherche sur Google, et voyez à ce que le coach ou entraîneur ait un site web clair et complet de ses services, qu’il y ait des témoignages des clients et les résultats qu’ils ont eus, et que cet entraîneur soit bien représenté sur les médias sociaux et sur le web. Il va de soi que ce professionnel doit avoir les accréditations et les certifications d’entraîneur personnel et/ou un baccalauréat en kinésiologie ou science de l’exercice.
  3. Accessibilité. Soyez certains que le coach ou entraîneur que vous engagez soit à proximité de votre travail ou de votre maison. Changer ses habitudes de vie est très difficile, il faut d’abord se simplifier la routine avec un entraîneur qui sera des plus accessibles. Un maximum de 20 minutes de transport parce qu’après ce temps, ça sera trop facile de canceller la séance. Loin des yeux, loin du coeur. Qu’il ou elle soit à quelques minutes de votre travail, le matin, dans la journée si votre horaire est flexible, et après vos heures de bureau, ça doit être facile et dans votre rythme de la journée d’y aller! Proche de la maison avant ou après le travail, ou les weekends, ça donne des entraînements efficaces dans votre horaire chargé!
  4. Recherchez, rencontrez le professionnel et faites votre entrevue. Du coup que vous avez bien en main les informations de votre futur et potentiel entraîneur (que ce soit de votre référence ou de votre recherche sur le web et médias sociaux – et que sa compétence a été bien établie), c’est à vous de le contacter via téléphone ou courriel, de prendre rendez-vous et de passer l’entraîneur en entrevue, parce que la chimie est la chose la plus importante! Si la compétence n’a pas été établie à priori, faites-le pendant cette entrevue. Pendant ce moment, voyez à ce que le coach ou l’entraîneur vous pose une tonne de questions sur vous, votre expérience, votre santé, vos antécédents et les résultats que vous voulez. Du même coup, faites-le parler aussi, soyez à l’affût qu’il ou elle vous rende à l’aise et vous permette d’être vous-même (parce que l’on sait comment insécurisant ça peut être que de se mettre à dévoiler notre vie à un inconnu) et de discuter sans jugement et avec une ouverture et une empathie exemplaire. Si après quelques minutes, vous êtes à l’aise et vous vous sentez détendu, continuez la séance d’évaluation et d’entrevue, et si c’est bien fait, vous serez en confiance et aurez goûté à une séance avec un entraîneur qui sait ce qu’il fait. Le plaisir, c’est super important! Et si cette séance d’entrevue ne vous engage à rien, et c’est gratuit, encore mieux!
  5. Prenez la GRANDE décision. Votre entrevue et votre évaluation est maintenant terminée, vous avez eu du plaisir, et sentez que vous vous enclenchez dans un nouveau momentum excitant, sautez à pieds joints! Vous ne serez pas déçu! Votre entraîneur vous expliquera bien quel sera la marche à suivre, le processus, et le programme à suivre pour les prochains mois devant vous. Parce que bien sûr, soyez prêt à vous dévouer vers vos résultats pour quelques temps. Rome ne s’est pas bâti en quatre semaines. Atteindre ses résultats prends le temps qu’il faut, on grandit, on s’améliore et c’est ainsi que l’on devient meilleur. À vous tout le crédit de vos efforts! Les efforts seront là, donc les résultats aussi, c’est une loi!

Vous êtes maintenant super excité de débuter votre programme d’entraînement, de remise en forme, de perte de poids, de gestion de la douleur, de gestion du stress ou de course à pied. Il reste maintenant la dernière étape (toujours très importante) avant de vous commettre totalement à votre nouveau style de vie, l’engagement financier de votre part. Lisez cet article (à suivre) pour savoir combien coûte un personal trainer (entraîneur personnel ou privé) à Montréal.

Écrit par Dino Masson, kinésiologue (Qui est Dino Masson?)

 

Photo par Victor Freitas sur Unsplash


22 août 2018
trx-dino-masson-yulfitness.jpg

Est-ce que tu t’es déjà entraîné en suspension? C’est quoi ça?

Ou tu as déjà fait mon premier entraînement intense sur TRX? https://www.youtube.com/watch?v=GUEBA…

L’entraînement en suspension, souvent avec les sangles TRX, est l’entraînement qui ressemble aux anneaux olympiques, où le corps est dans le vide ou seulement avec les pieds au sol.

Télécharge aujourd’hui le programme complet pour l’avoir avec toi n’importe où! Et en plus 5 erreurs sur TRX et 5 exercices abdos efficaces! https://yulfitness.ca/produit/programme-trx-entrainement-intensif/

Tu n’as pas de TRX? Voici où se le procurer: https://amzn.to/2LfK7Rw

Les mains sur les sangles, on peut travailler tous les muscles du corps dans la difficulté que l’on désire selon notre imagination! Les positions de travail sont infinies!

Aujourd’hui, on fait ensemble un entraînement en suspension TRX de 9 exercices en 3 blocs d’exercices en circuits.

Faites de 2 à 3 séries par bloc, et environ 10 à 12 répétitions par exercice.

Voici les exercices:

Bloc 1:

Split Squat

Tirade un bras

Pallof Press

Bloc 2:

Extension Full Body

Pompes au sol

Jacknife

Bloc 3:

Extension des épaules

Pompes coudes collés

Flexion des bras

Voilà ! Tu as maintenant un super entraînement à faire avec ton TRX!

Si tu as des questions ou commentaires, ou tu aimerais en savoir plus sur d’autres exercices dans une autre vidéo, écris-moi en commentaires! Bouge mieux! Bon entraînement!

À la semaine pour une autre capsule!

**Abonne-toi à ma chaîne pour plus de capsules d’entraînement!**

https://www.youtube.com/c/yulfitness

Mon gym à Montréal: http://yulfitness.com

**Suis-moi sur http://www.instagram.com/dino28


26 juillet 2018

The gang at TIMC are some of our proudest clients! They work hard, then they train hard!

And exercise helps them get past their afternoon slump.

Here is their story written by Alicia Renaud – Digital Marketing Specialist (reposted from original article here):

Everyone is familiar with the “Afternoon Slump”. 

You come into the office full of energy in the morning, get a little tired but then break to have lunch, and then around 3PM, you’re exauhsted, unmotivated, miserable, and snacky.

We are happy to say that (as we know lots of research has shown and are not claiming this discovery is our own) we have found the cure for the afternoon slump. Can you guess what it is?

If you couldn’t figure it out from the picture… It’s exercising!

Many of our TIMC employees don’t have the time to excercise in the morning (some of us have kids, and after all, we’re not superhuman!) it was something we all really wanted to incorporate together into our daily routine at the office. When Jeanne asked us all what kind of team activities we wanted to do in the summer, outdoor excercise and working out together was out top suggestion.

Luckily for us, YUL Fitness has a gym right below us in the basement of our building, so Jeanne organized for us to partake in an outdoor bootcamp class with one of their trainers at lunch – and man has it been whipping us into shape!

Not only have we all been more energized in the afternoons, feeling better, getting some vitamin D at lunch, but this has also been an awesome team bonding experience. We are a very competitive group – and this gives those of us with more athletic ability than others a chance to really compete (apart from when the sales team plays squash, which they do regularly).

Not only are we incredibly lucky to have management that listens to us – we said we wanted to be outside, and we said we wanted to excercise, and they listened – but we are also lucky to have such amazing opportunities for us to excercise in the gym downstairs or outside.

Check out the video below for a quick peek at what our workouts are like, and follow us on Instagram at @lifeattimc to get more updates on IGTV about how we spend our lunch!

Thanks for the good words guys! We love your energy!


5 juin 2018
Marie-France-Pellerin-Hashimoto-1280x853.jpg

Marie-France Pellerin, du blogue Stilleto et petits pots, s’entraîne depuis l’âge de 17 ans. Au fil du temps, la maladie de Hashimoto et le syndrôme de l’intestin irritable l’ont empêché d’atteindre ses objectifs santé. Pas toujours facile de se mettre en forme, lorsque l’on manque d’énergie et que la douleur est constamment présente. Celle qui inspire une joie de vivre via son blogue et sa chaîne YouTube, nous parle de son cheminement.

Découvrez le programme d’entraînement que nous avons développé pour les gens qui souffrent de la maladie auto-immune Hashimoto ici.

 

Qu’est-ce qui t’a amené à intégrer l’activité physique dans ton quotidien? 

J’ai toujours été super active, mais il y a trois ans, j’ai été diagnostiquée avec l’intestin irritable. Ça s’ajoutait au diagnostic de la maladie de Hashimoto, une maladie auto-immune qui touche la glande thyroïde, que j’avais eu quatre ans auparavant. Maux de ventre et fatigue extrême m’ont empêchée de m’entraîner régulièrement pendant près de deux ans. Après avoir entrepris une démarche avec un naturopathe l’an dernier, je suis heureuse de pouvoir à nouveau m’entraîner régulièrement.

 

Aimes-tu t’entraîner? 

J’adore! Ça me permet de libérer mon mental! Et comme je travaille assise devant un ordi la majeure partie de la journée, c’est toujours un plaisir d’aller bouger.

 

Comment te sens-tu après ton entraînement? 

Je me sens pleine d’énergie, et mon moral est bon! Je me sens d’attaque pour le reste de la journée. Et je vois peu à peu mon corps se modifier. Je retrouve ma « shape » d’avant-maladie, et ça influence forcément la confiance en soi.

 

Suis-tu un entraînement particulier en ce moment?

Je fais un mélange de HIIT, prise de masse, perte de poids et cardio. La perte de poids n’était pas une priorité, mais elle est le résultat de mes efforts. Je m’entraîne de 4 à 5 fois par semaine, et j’aime intégrer le yoga parmi mes séances fitness.

 

As-tu déjà travaillé avec un entraîneur privé? 

Je suis suivie par l’athlète fitness Émilie Provencher, une coach en or qui a vraiment compris comment fonctionne mon métabolisme. Elle m’a remise en forme, et elle ne cesse de me challenger.

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui manque de motivation pour s’entraîner?

Le premier pas, c’est toujours le plus difficile. Il faut souvent se botter les fesses, on procrastine. Mais au fil du temps, lorsqu’on voit les résultats, ça motive. C’est en fait un investissement à long terme. Pensez à ce qu’il vous en coûte maintenant (une heure de moins devant Netflix) vs à long terme (maladie, embonpoint, etc.). Le choix s’impose de lui-même!

La collation favorite de Marie-France Pellerin!

Ma recette de smoothie préférée après l’entraînement:

1/2 tasse de lait de coco

1/2 avocat

1/4 tasse de fraises

1 scoop de protéine PurePaleo à la vanille

1 c. à thé de fibres d’acacia

1 c. à thé de collagène

 

Suivez Marie-France Pellerin via son blogue, sa chaîne YouTube et sur Instagram.

Procurez-vous l’un de nos programmes en ligne pour vous remettre en forme et atteindre vos objectifs.


28 mai 2018
lindsay-henwood-47743-unsplash-1280x853.jpg

Peut-on faire de l’exercice avec la maladie d’Hashimoto? Tout le monde peut s’entendre pour dire que de faire de l’exercice est bon pour la santé! Nous sommes en 2018, plus besoin de se convaincre qu’il est important de prendre soin de soi.

C’est encore plus vrai quand nous sommes pris avec une maladie auto-immune qui se manifeste souvent avec l’apparition d’une proéminence de la glande thyroïde, d’une prise de poids, d’un visage gonflé, sécheresse de la peau, ralentissement du transit, état de fatigue général et plusieurs autres symptômes difficilent à contrôler.

Par conséquent, quand nous sommes affligés de la maladie d’Hashimoto, faire de l’exercice peut faire plus de tort que de mal, si ce n’est pas exécuté de la bonne façon.

Vous pouvez vous procurer notre programme d’entraînement Hashimoto ici. 

Faire de l’exercice avec la maladie d’Hashimoto a de nombreux bénéfices

Faire de l’exercice donne énormément de bénéfices et quand nous sommes atteints d’Hashimoto, certains aspects sont encore plus importants. Selon le Dr. Datis Kharrazian, un spécialiste des maladies auto-immunes, les bénéfices de l’exercice incluent:

  • Libère mieux l’hormone de croissance

  • Belle réponse des endorphines

  • Augmente la circulation sanguine au cerveau, aux muscles, ce qui amène les nutriments et l’oxygène

  • Augmente la croissance et la différenciation des nerfs au cerveau

  • Augmente la sensibilité à l’insuline qui aide à amener le sucre aux cellules

  • Améliore les fonctions immunitaires

Quels sont les meilleurs exercices et quelle est la dose?

C’est clair maintenant que l’exercice est bénéfique pour la maladie d’Hashimoto, mais quels sont-ils et quelle est la bonne dose?

Selon les recherches, la haute intensité est la meilleure approche optimale pour des effets bénéfiques sur la santé. Lors de ces exercices, voici ce qui se passe:

  • La transpiration augmente après 3 à 5 minutes

  • La fréquence respiration augmente en profondeur et en rapidité

  • Parlez seulement en phrase courte pendant ces exercices intenses

Vous voudrez y aller assez intense pour arriver à 70% ou plus de votre fréquence cardiaque maximale. Ça peut être calculé simplement de cette façon: 220 – votre âge = votre rythme cardiaque maximum.

Voici un exemple:

Âge: 28

Fréquence cardiaque maximale: 220 – 28 = 192

70% de 192 => 192 x 0.7

134 battements par minute (ou plus)

La ligne est mince entre trop ou juste assez

La ligne est souvent très mince entre donner des effets bénéfiques pour la santé ou plutôt nuire à votre santé.

Le point important ici: Plus l’exercice est intense, plus il y a de potentiel pour les effets bénéfiques sur la santé inclus plus haut. Par contre, il existe également un grand risque d’en faire trop et de nuire à sa santé.

C’est spécialement vrai si vous souffrez d’une maladie auto-immune comme Hashimoto, car vous pourriez atteindre la limite des effets bénéfiques maximaux plus vite que ceux qui ne sont pas affectés par cette condition.

Procurez-vous notre programme d’entraînement Hashimoto ici. 

Certains facteurs peuvent vous mettre plus vulnérables face au sur-entraînement

Selon le Dr. Kharrazian, il se peut que l’exercice ne fonctionne pas pour vous. Si vous avez ces conditions, prenez soin de ne pas trop en faire quand vous vous vous entraînez.

Ces conditions incluent:

  • Pré-existence de haut ou bas cortisol

  • Pré-existence d’inflammation systémique

  • Pré-existence faiblesse immunitaire

  • Pré-existence de perméabilité intestinale

  • Pré-existence déséquilibre hormonal

  • Pré-existence déficience en nutriments

  • Pré-existence obésité

Les gens affligés de Hashimoto sont souvent pris avec ces conditions dans cette liste, ce qui veut dire qu’ils sont très vulnérables à tout changement au niveau de leur activité.

Comment savoir si vous en faites trop?

Il y a plusieurs signes que vous verrez si vous y allez trop intense à l’exercice:

  • Diminution de performance et de récupération pendant l’entraînement ou après

  • Manque de motivation ou d’enthousiasme, perte de sentiment de compétitivité, dépression, irritabilité, et agressivité

  • Système immunitaire affaibli, baisse de libido, perte du cycle menstruel, perte de force, et monter/baisse de poids sans raison apparente

Le meilleur entraînement: Plus de résultats avec le minimum d’efforts et d’énergie

Un article du American College of Sports Medicine’s Health & Fitness Journal  propose un exemple d’un entraînement en 7 minutes qui peut être utilisé comme point de départ pour les gens atteints d’Hashimoto et qui peut amener toutes sortes de bénéfices pour votre santé, sans causer de sur-entraînement et d’effets négatifs.

J’adore cet entraînement parce qu’il vous aide en vous donnant tous les effets positifs d’un entraînement en peu de temps, ça travaille tout le corps et peut être modifié en tout temps.

Cet entraînement peut être fait partout,  à la maison, à l’hôtel, ou en plein air. On a juste besoin d’une chaise comme équipement. Pas besoin d’équipement et vous pouvez le faire sans aide professionnelle et par vous-même.

Cet entraînement complet dure seulement 7 minutes et vous pouvez répéter le circuit 3 fois. C’est 12 exercices différents faits à haute intensité pendant 30 secondes.

Pour les gens atteints de la maladie d’Hashimoto, je propose de commencer avec un circuit et d’augmenter graduellement de semaine en semaine quand ça va bien. Pour certains, ce 7 minutes peut être difficile. Je recommande de couper en deux les 30 secondes.

Si vous pouvez faire ces 12 exercices en continu, je recommande la première semaine de le faire 4 journées et faire un cycle de ce circuit. La deuxième ou la troisième semaine, augmentez à 2 circuits, et la 4e semaine à 3 circuits. Si vous être pressé une journée, faites seulement un circuit.

Quel est le temps optimal pour s’entraîner avec la maladie d’Hashimoto?

Le meilleur moment pour les gens atteints de la maladie d’Hashimoto pour s’entraîner est le matin avant le déjeuner. Vous tirez avantage de la poussée de cortisol naturelle du corps et s’entraîner avant de manger vous aidera à brûler plus facilement la graisse et augmenter votre sensibilité à l’insuline.

Mais cette recommandation, c’est selon chaque personne. Essayez différents moments dans la journée, et trouvez ce qui est le mieux pour vous. C’est mieux de le faire à tout moment que de ne pas le faire du tout.

La maladie d’Hashimoto est une condition compliquée qui affecte tout votre quotidien, et tous les systèmes majeurs du corps humain. Dans le but de le traiter adéquatement, je recommande d’adopter un style de vie qui vous aide avec une bonne nutrition, un bon plan d’exercice et de suppléments pour vous aider à vous sentir à votre meilleur et pour réduire ou complètement stopper cette maladie auto-immune.

Vous pouvez vous procurer notre programme d’entraînement Hashimoto ici. 

Bon entraînement, et surtout prenez soin de vous!

 

Ressources:

The Neuroendocrine Immunology of Exercise, Dr. Datis Kharrazian, 2013

Relationship between exercise intensity and growth hormone intensity, Journal of Applied Physiology. 1999 Aug.; 87(2):498-504

Opioids and Exercise. An Update. Sports Med. 1989 Feb;7(2):109-124

Effect of different intensities of exercise on endothelium-dependent vasodilation in humans: role of endothelium-dependent nitric oxide and oxidative stress. Circulation. 2003 Aug. 5; 108(5):530-535

The effect of acute exercise on serum brain-derived neurotrophic factor levels and cognitive function. Med Sci Sports Exerc. 2007 Apr;39(4):728-34

Intense physical training decreases circulating antioxidants and endothelium-dependent vasodilation in vivo. Atherosclerosis, 1999 Aug. 145(2);341-349

http://journals.lww.com/acsm-healthfitness/Fulltext/2013/05000/HIGH_INTENSITY_CIRCUIT_TRAINING_USING_BODY_WEIGHT_.5.aspx


22 mai 2018
VincentC-Corpo-e1527004859710.jpg

Perdre 25 livres, c’est l’objectif du magicien Vincent C. À 36 ans, il a besoin de se remettre en forme, avant de perdre le contrôle de sa santé. Depuis la fin avril, Vincent C se remet en forme au gym YUL Fitness, grâce aux conseils et support du coach Dino Masson. Pour l’occasion, il a décidé de partir le Projet25Livres. D’ici septembre, Vincent a l’intention d’atteindre son objectif, mais également de pousser plus loin ses efforts, tout en mettant de l’avant sa santé au quotidien. Nous aurons la chance d’observer ses progrès et ses réussites, grâce à ses vidéos mensuels sur sa chaîne YouTube. Découvrez les raisons qui ont poussé Vincent C à se remettre en forme.

 

Qu’est-ce qui t’a amené à intégrer l’activité physique dans ton quotidien?

Je n’ai aucun problème de santé, mais je n’avais pas envie d’avoir l’air de mon père dans 10-15 ans. J’ai toujours été une personne active et très maigre, mais les 7 dernières années ont été assez Rock n Roll. Beaucoup de bières, je reste assis sur le sofa à regarder la télé ou à travailler sur l’ordinateur et ce qui m’a vraiment fait faire le saut est mon apparence physique. Je n’aime pas avoir une bedaine, je n’aime pas ce que je vois dans le miroir. Mes vêtements commencent a devenir de plus en plus serrés, bref je n’étais plus bien dans ma peau. En plus, je me dis qu’il est temps, à 36 ans, de me mettre en forme pour que mon avenir me réserve le moins de surprises possible concernant ma santé.

 

Aimes-tu t’entraîner? 

Ce n’est jamais agréable de recommencer, mais une fois que c’est parti je dois avouer que c’est comme une drogue. Je suis assez excessif dans tout, quand je commence un truc j’aime aller jusqu’au bout, et l’avantage de l’entraînement c’est qu’il n’y a pas de bout donc on peut se dépasser constamment. Alors oui j’en tire un certain bonheur, je me sens mieux et ça me donne envie d’aller encore plus loin.

 

Comment te sens-tu après ton entraînement? Est-ce que tu remarques des changements?

Je me sens bien, je ne me sens pas fatigué au contraire. Je commence à remarquer des changements, pas au niveau physique encore, mais à l’intérieur de mon corps. Je suis moins fatigué, je n’ai plus de problème de digestions ou de reflux gastriques. Et je me sens moins lourd, je sens qu’il se passe un truc!

 

Combien de fois par semaine t’entraînes-tu?

Je vais au Gym 2 fois par semaine et j’essaye de m’entraîner chez moi 2 fois par semaine, entre-temps j’essaye de bouger le plus possible. L’été arrive, ça va être le temps d’aller jouer dehors.

 

As-tu déjà travaillé avec un entraîneur privé? 

Non jamais! Chaque fois que j’allais dans un gym, j’y allais seul ou avec un ami et mon propre programme. L’avantage d’un entraîneur est que je ne peux pas abandonner. J’ai besoin que quelqu’un me suive comme un enfant, sinon je risque d’abandonner.

 

Es-tu quelqu’un de sportif? 

Quand j’étais jeune j’étais extrêmement sportif, mais depuis mes 23 ans je ne le suis pu vraiment. J’étais un joueur de soccer et de badminton. 

 

Écoutes-tu de la musique, lorsque tu t’entraînes. Si oui, as-tu une playlist?

Non aucune musique, juste la voix de mon entraîneur qui me pousse à aller plus loin.

 

Quelle est ta collation favorite après l’entraînement? 

Un Shake(Vanille jus d’orange) ou un repas complet, mais je n’ai pas un truc favori pour l’instant.

 

Visionnez la première capsule du Projet 25 livres où Vincent C se remet en forme:

Vincent C se remet en forme au gym durant les prochains mois. Suivez ses aventures sur son compte Instagram et sur Facebook. Voyez le développement du projet sur sa chaîne YouTube

Vous voulez vous remettre en forme? Prenez rendez-vous avec l’un de nos coachs au gym!


11 avril 2018
mere-ordinaire.jpg

Bianca Longpré de Mère ordinaire a demandé à YUL Fitness de lui donner des trucs pour s’entraîner efficacement! C’est avec grand plaisir que vous pouvez retrouver les exercices efficaces de Dino Masson, propriétaire de YUL Fitness, dans le nouveau magazine de Mère ordinaire.

Les trucs d’entraînement de votre entraîneur privé sont mis de l’avant de façon humoristique et sans flafla. Pas le temps de vous entraîner au gym? Vous êtes débordés à la maison. Les listes de choses à faire s’allongent et vous perdez le contrôle? Malgré un horaire impossible, vous voulez garder la forme et prendre soin de vous? Aidé de Bianca Longpré, Dino vous donne des exercices faciles et efficaces à faire en quelques minutes.

Pour l’occasion, les entraîneurs de YUL Fitness ont également développé un programme d’entraînement à la maison de 28 minutes. Complet, facile et sans équipement, voici le programme qu’il vous faut pour passer à travers votre semaine tout en vous donnant un boost d’énergie. Découvrez notre programme d’entraînement à la maison sans équipement ici.

Mère ordinaire pas ordinaire

Dino s’est bien amusé à faire ce photoshoot avec Bianca Longpré. La mère ordinaire ne manque pas d’énergie! Par contre, elle manque clairement de temps pour réaliser tous ses projets. En quelques minutes, la séance s’est réalisée sans problème. Vous pouvez donc voir le résultat dans ce livre qui vous parle des aléas et péripéties d’une maman qui en a plein les bras, mais qui adore sa petite famille.

Ceux et celles qui vont se procurer Mère ordinaire, vous retrouverez un code promo bien spécial qui vous donne accès à un rabais de 20% sur les programmes d’entraînement en ligne de YUL Fitness.

Le magazine Mère ordinaire est présentement en vente!

Procurez-vous nos programmes d’entraînement à la maison sans équipement ou un autre programme d’entraînement de YUL Fitness!


2 avril 2018
bandeau1-1280x256.jpg

C’est le retour de la promotion d’avril YUL Fitness: Boost ton printemps! Besoin d’un petit coup de main pour remettre un peu de vie à ton entraînement? Après plusieurs mois d’effort, il est normal d’avoir besoin d’un peu de motivation pour se lancer de nouveaux objectifs.

Avec la promo Boost ton printemps, YUL Fitness t’invite à t’entraîner avec ses entraîneurs privés qui te donneront leurs trucs et astuces pour pousser plus loin ton entraînement. C’est le moment idéal pour se préparer pour l’été!

La promotion d’avril YUL Fitness comprend:

  • 4 entraînements privés de 30 minutes.
  • Accès complet au studio d’entraînement pendant 1 mois.
  • Prix: 149$ (d’une valeur de 199$)

Tu veux booster ton printemps? Inscris-toi dès maintenant en remplissant le formulaire ici. Tu peux également nous contacter par téléphone et prendre immédiatement un rendez-vous avec l’un des entraîneurs privés.

Bon mois d’avril!


21 février 2018
cristian-baron-27345-unsplash-1280x720.jpg

La question la plus populaire? Comment perdre du ventre, comment brûler la graisse? Vous avez accumulé des kilos en trop? Vous vous regardez dans le miroir, et l’image qui vous est renvoyée n’est pas celle dont vous aviez en tête?

Le corps change et évolue avec le temps et les habitudes de vie. Qu’elles soient positives ou négatives, le corps suivra et se transformera graduellement selon vos habitudes. C’est tellement sournois que l’on se réveille un matin, et paf! notre corps n’est plus ce qu’il était. Pendant tout ce temps, nous n’avions jamais rien remarqué. Mais pourquoi est-ce ainsi?

Le corps prend énormément de temps à se métamorphoser et se développer. C’est un organisme vivant, et ses os, ses organes ou ses muscles changent très graduellement selon ce que l’on fait avec lui. C’est avec les mois, voir même les années que notre véhicule le plus précieux (notre corps) se moule et évolue pour être celui dont il est aujourd’hui.

Votre corps aujourd’hui est l’addition des 3 derniers mois et ce que vous avez fait avec lui pendant ce temps.

Pas d’exercice? Il sera flasque et mou. Malbouffe? Vous serez gonflé, plus enflé, plus gras et des muscles atrophiés. Ce n’est pas plus compliqué que ça. C’est dans cette optique que YUL Fitness a développé des programmes à réaliser facilement et accessible à tous. Consultez nos programmes ici.

C’est une énorme tâche à accomplir que de développer et maintenir des bonnes habitudes tous les jours, vous en savez sûrement quelque chose. Avez-vous déjà essayé de changer vos habitudes de vie? Faire plus d’exercices, manger mieux? Vous avez réussi?

Voici comment perdre du ventre et enfin brûler la graisse.

  1. Ajoutez des légumes que vous aimez dans votre alimentation: À votre heure de lunch pour votre dîner, complétez avec des tomates ou des carottes comme à côté avec votre mets préféré. Ce qui aura pour objectif de vous remplir et de vous évitez de vouloir trop manger, ou manger ensuite autre chose de plus sucrée comme une barre de chocolat ou autres sucreries.
  2. Diminuez juste un peu vos portions: C’est pas nécessaire de complètement couper en deux vos repas. Il ne faut surtout pas sauter un repas! Juste, rapetissez de 25% votre repas, sans rien changer d’autre. Ce petit sacrifice s’additionnera tous les jours, et à la fin du mois, vous aurez perdu un ou deux kilos très facilement.
  3. Ajoutez des protéines à chacun de vos repas: des pâtes blanches seulement? Ou du pain en tranche le matin sans rien d’autres? Additionnez quelques grammes de protéines à vos repas, entre 15 et 25 grammes feront l’affaire. Des oeufs, du fromage, des viandes rouges ou blanches, ou du poisson, les choix ne manquent pas! Les protéines augmentent la récupération et la vitesse du métabolisme et ne peuvent pas se stocker en graisse comme les glucides.
  4. Augmentez l’intensité de vos entraînements: toujours la même vitesse sur le tapis roulant? Petit jogging trop facile? Des poids de 5 kilos depuis des mois? L’intensité est très importante pour perdre la graisse, puisque l’intensité mobilise les ressources énergétiques pour utiliser les graisses sur notre corps. Elle augmente aussi le métabolisme de base pendant 48 heures et permet de dépenser plus de calories. Faites des intervalles de 1 minute de course et 1 minute de marche sur le tapis roulant, à une vitesse très inconfortable pendant cette minute. Ajoutez quelques kilos à vos exercices de musculation et faites un maximum de 8 à 10 répétitions (sans être capable de faire plus). Pour des exercices efficaces, abonnez-vous à notre programme d’entraînement de perte de gras ici.
  5. Augmentez la dose d’activité hebdomadaire de 120 minutes: vous vous entraînez et ensuite ne faites plus rien d’autre? Vous n’êtes pas seul! Beaucoup pense que s’entraîner c’est assez. Mais non, ajoutez 30 minutes d’activités de plus 4 à 5 jours par semaine! Ou si vous ne vous entraînez pas, c’est encore plus important! Faites de la marche, de la randonnée, jouez à un sport avec votre enfant, faites du vélo, de la natation ou un sport de raquette. Tout pour bouger! Plus de calories dépensées, plus de graisses de brûlées!

Essayez ces 5 trucs pour savoir comment perdre du ventre et brûler la graisse pour plus de résultats! Vos kilos en trop partiront avec le temps, et votre image dans le miroir sera plus en ressemblance avec ce que vous vous voulez.

Découvrez d’autres trucs pour savoir comment perdre du ventre dans cette vidéo.


14 février 2018
tapis-roulant-1280x823.png

Faites-vous vos échauffements de base avant de débuter un sport? Qui dit entraînement dit échauffement! Les adeptes de l’exercice diminuent trop souvent l’importance de l’échauffement avant l’entraînement.

Diminution des blessures, augmentation des performances, préparation des muscles, des articulations et du système nerveux à l’effort, les avantages des exercices d’échauffement sont énormes et ne doivent pas être pris à la légère. Ne pas s’échauffer, c’est la meilleure façon pour se blesser! 

En fait, il faut absolument les incorporer avant chacun de ses entraînements. Quand on est dans la vingtaine, on peut s’en sortir avec moins d’échauffement, mais passer la quarantaine, c’est primordial.

Voici 5 échauffements de base avant chacun de vos entraînements:

L’échauffement général: Le but est d’échauffer le corps dans son ensemble, d’augmenter la température des muscles et activer le liquide des articulations.

1- Une marche-course de 5 minutes est l’un des échauffements de base à réaliser: Sur tapis roulant ou à l’extérieur, commencez par une marche de 1 minute, ensuite montez soit la pente ou la vitesse pour augmenter difficulté jusqu’à la 4ième minute. Visez votre fréquence cardiaque entre 60% et 80% de votre fréquence maximale. Vous êtes encore capable de maintenir une conversation, mais sentez que vous avez un effort à exécuter. Réduire la pente ou la vitesse à la 4ième minute jusqu’à la 5ième minute. Arrêtez.

Cet échauffement peut aussi se faire sur le vélo ou l’appareil elliptique au gym. Suis la même procédure sur l’intensité.

L’échauffement spécifique: Le but est d’échauffer spécifiquement les muscles que l’on va travailler à ce moment de l’entraînement. Le haut du corps et le bas du corps, il est important de se concentrer sur les principales articulations: La cheville, le genou, la hanche, et les épaules. On priorise avec un échauffement spécifique pour augmenter la réponse des muscles et du système nerveux, ainsi que maximiser la lubrification des articulations, ce qui réduira les douleurs à celles-ci.

2. Côté-côté debout: Sur les pieds, s’accroupir un peu en fléchissant les genoux, et en penchant le dos un peu vers l’avant, et faire des mouvements de glissements des hanches de chaque côté. Imagine un joueur de tennis qui attend la balle au service, c’est ce même type de mouvement. Le but est d’échauffer les chevilles, les genoux et la hanche. L’intérieur des cuisses est souvent très coincé, c’est un mouvement qui fait beaucoup de bien! Le faire pendant 20 à 30 secondes, prendre une pause de 30 secondes, et recommencez.

3. Lever des genoux: En position debout, levez le genoux jusqu’à la hauteur de la hanche, et redescendre tranquillement et avec contrôle. Alternez avec l’autre jambe, et ainsi de suite pendant 30 secondes. On échauffe ainsi la hanche et on étire le muscles fessiers, qui est souvent très tendu. Le faire pendant 20 à 30 secondes, prendre une pause de 10 secondes, et recommencez une deuxième fois.

4. Épaules avant-arrière: En position debout, fermez les mains ensemble loin du corps, les bras allongés, et ramenez ensuite les mains presque dans le dos (si vous le pouvez), comme si vous vouliez vous envoler! Ou bien faites-le avec un élastique et contractez jusqu’au niveau du tronc. C’est important de bien échauffer les épaules pour mieux faire ses mouvements de musculation ensuite. Faire ce mouvement pendant 20 à 30 secondes, prendre une pause de 10 secondes, et recommencez une deuxième fois.

5. Rotation des épaules: En position debout, faites de petites rotations des bras en agrandissant graduellement les cercles de rotation jusqu’aux plus grands possibles. Ce deuxième mouvement d’épaules aidera à l’amplitude de mouvement pour les exercices à venir. Faites ce mouvement pendant 20 à 30 secondes, prendre une pause de 10 secondes, et reprendre une autre fois.

Faites ces 5 exercices d’échauffement de base avant chacun de vos entraînements, et voyez vos performances et votre récupération s’améliorer! Vous pouvez également télécharger notre grille d’exercices d’échauffement à faire avant votre entraînement ici.

 

Découvrez la vidéo de nos échauffements de base pour le ski.